Les mares temporaires

Vous êtes ici : Accueil | Patrimoine naturel | Un rivage et une grande diversité de milieux | Les mares temporaires à Crypsis

De l’inondation hivernale à l’assec estival

Les mares temporaires sont des dépressions longuement inondables mais subissant un assec d’au moins 3 mois en été sur des sols plus ou moins salés en contexte littoral.
Au printemps, nombre d’espèces amphibiens (la Rainette méridionale, le Pélodyte ponctué, le Triton marbré) profitent de l’inondation, de la végétation aquatique et des pentes douces pour venir s’y reproduire.

Dès l’assec, les mares temporaires de la réserve accueillent Le Crypsis piquant Crypsis aculeata, présent en France sur le pourtour méditerranéen ainsi que le long du littoral atlantique. En Charente-Maritime, les stations éparses sont très localisées et la plante est ponctuellement très abondante. C’est une espèce favorisée par la présence du bétail dont le piétinement maintient l’ouverture de la strate herbacée.

Grenouille verte

Le Crypsis piquant fait partie de la famille des poacées

Les vaches Higland prennent leur bain dans l’eau limpide d’une mare temporaire

Au printemps les herbier de Renoncule aquatique offrent cachettes et supports de ponte à la petite faune des mares temporaires

mattis vulputate, ut Donec risus velit, dolor non Praesent luctus dictum