La partie nord-est de la réserve constitue une mosaïque de milieux très diversifiés, résultat de l’extraction de matériaux (sable et bri marin) au cours de plusieurs décennies.
Sablière au nord.
Ces excavations de taille variable,  plus ou moins profondes, anciennes et colonisées par les saules, ou récentes et encore presque dépourvues de végétation, s’interpénètrent avec des prairies naturelles.