- Depuis 2500 ans, le vent, la houle et les courants marins déposent des sables et galets
formant des cordons dunaires.

- Au 17è, la mer sédimente des vases imperméables, appelées « bri marin » où prend place le marais.

- De nos jours, c’est sur deux cordons dunaires s’enracinant sur l’ancienne île de Chatelaillon
que s’inscrit le territoire de la Réserve
.

Ils circonscrivent une vaste lagune de 55 ha aux eaux saumâtres, cœur de la Réserve.